Pascal Christin: 079 409 5006 contact@cso-plongee.com

Sortie sous-glace du CSO au lac Taney

Parking du Flon, 18h30 le vendredi. On se retrouve, François, Richard, Maria et moi pour monter en avance au lac de Taney.

 
Un peu d’appréhension, dans mon esprit d’organisateur, il y a peu de retour sur la plongée sous-glace au lac de Taney, encore moins sur l’hébergement au refuge du Grammont. Le temps est relativement pourri (ce qui n’arrange pas mon angoisse) et, il faut le reconnaître, on est trempé jusqu’aux os avant même la montée. Notre hôte vient chercher nos affaires sur un quad où les chenilles ont remplacé les habituelles roues, deux traîneaux pour nos affaires y sont attachés.


C’est avec un accent italien qu’il nous indique “Ma… il n’y a pas plus de bouteilles?”. François pense immédiatement au whisky et au pastis planqué dans son sac, mais à mon avis c’est plutôt le fait que les recycleurs oxy purs prennent tout de même moins de place que les bi-10!!
Après une montée bucolique pour certains et éprouvante pour d’autres, le tout sous une fine tombée de neige (ski de rando pour Maria et moi, raquettes pour François et Richard), on arrive à l’auberge où nous attend un repas bien mérité, suivi de près par Déo et Léo, partis plus tard de Genève. Une bonne nuit de sommeil et nous voici à pied d’oeuvre !
Le grand local chauffé nous permet de préparer les machines et se changer à l’aise dans nos combis. A cette heure là, la suite du contingent devrait être arrivé au parking pour monter. Après une petite marche pour se réchauffer dans les combis, on atteint les trous et leurs bouchons. Ici, point de tronçonneuse qui joue les sous-marins ou de barre à mine glissante! Le maître des lieux a préparé des supports en bois de 2 mètres sur 2 où sont fixés, en dessous, du sagex recouvert de toile plastique le tout posé sur des trous préparés en début de saison. En 5 minutes, les 3 trous sont opérationnels! La grande classe!


Ni une ni deux, on se jette à l’eau non sans appréhension car le trou parait bien noir… Evidemment, ça change en dessous, le noir se transforme à mesure en vert du plus bel effet et nous commençons la plongée proprement dite. Un peu de préparation sécurité sous forme d’une corde entre les 2 trous les plus éloignés et on profite un moment des truites que les pêcheurs nous ont laissées.

Retrouvez toutes les images de ce week-end sur notre galerie

Thomas

X
X